Quelles sont les réglementations en vigueur en matière de la maintenance de DAE ?

Maintenance des défibrillateurs

Le défibrillateur est souvent la seule solution pour sauver la vie d’un patient, comme son rôle est important, sa maintenance est rigoureuse. Des réglementations strictes existent afin d’éviter les dysfonctionnements lors de son utilisation.

Quand utiliser ces appareils ?

Lorsque le cœur s’arrête de battre, ou que sa contraction n’est plus suffisante pour pomper le sang dans l’organisme, cas de fibrillation ventriculaire ou de trouble du rythme cardiaque mortel, le défibrillateur entre en jeu. Associé au massage cardiaque, il permet de sauver un patient en train de mourir. Une prise en charge dans les premières minutes est indispensable pour éviter des dommages cellulaires irréversibles pour le patient. Un dysfonctionnement lors de ces cas-là est fatal pour le patient ? Ainsi, sa maintenance doit se faire dans les normes, avec le B-A BA de la maintenance d’un défibrillateur

Les intervenants dans la maintenance des défibrillateurs

Qu’il s’agisse de défibrillateur cardiaque manuel, ou de défibrillateur automatisé externe, la maintenance des défibrillateurs est presque la même, les spécialistes de maintenance et les propriétaires directs ont leur contribution pour le bon fonctionnement de la machine. Le technicien doit s’assurer du coffret contenant le défibrillateur, du branchement et faire différents tests pour s’assurer du fonctionnement optimal du défibrillateur. Il a aussi pour rôle de faire des mis à jour si nécessaire, changer les composantes hors service comme les piles ou les batteries, et dépanner en cas de besoin. Des institutions de techniciens assurent le matériovigilance afin d’éviter les incidents pouvant affecter les patients. Le propriétaire et ses collègues doivent respecter un contrat avec des institutions : il est recommandé que le propriétaire doit avoir un responsable de la surveillance de la machine, un cahier ou registre de maintenance. Il doit aussi assurer le bon emplacement de défibrillateurs et déclarer le défibrillateur ooreka selon les lois. Il est également primordial de contrôler régulièrement l’état extérieur du dispositif

Les réglementations juridiques concernant la maintenance.

Pour le défibrillateur automatisé externe, le règlement en vigueur suit le décret n° 2018-1186 du 19 décembre 2018. En résumé, il est indispensable que le défibrillateur soit dans un emplacement visible et accessible facilement aux utilisateurs. Que son emplacement doit être dans les températures idéales, ni trop chaudes ni trop froides, afin de ne pas user le circuit électrique de l’appareil. Une maintenance régulière est de mise, le propriétaire doit s’assurer du bon état de l’appareil, de ces différents accessoires. La manipulation lors des réparations ou des contrôles qualité sera assurée par le fabricant ou par des personnes sous sa supervision.