Solutions de matériel médical pour l’identification du personnel

matériel médical pour l'identification

Il existe plusieurs produits servant à simplifier l’identification du personnel d’un établissement hospitalier à l’image des bracelets Parmi ces accessoires d’identification, on a le choix entre différentes gammes : bracelet médical, bracelet thermique pour hôpital avec fermeture adhésive, bracelets d’hôpitaux pour enfants et adultes avec panneaux d’écriture et à rabat… Dans cet article, découvrez des exemples de solutions de matériel médical pour l’identification de personnel. Ce matériel médical sert à la reconnaissance du personnel hospitalier et l’identification des patients.

À quoi sert le bracelet d’identification médicale ?

Pour se procurer plus facilement une solution d’identification médicale, on peut commander un lot de cordons en polyester. Les patients peuvent également porter des bracelets médicaux avec étiquette. Ces dispositifs faciles à mettre possèdent des étiquettes personnalisées. L’inscription des informations à mettre sur le bracelet peut se faire de deux manières : à l’aide d’une imprimante spéciale ou en utilisant un marqueur permanent.

Les bracelets d’identification médicaux peuvent être des modèles standards en vinyle. L’avantage de ces articles souples en vinyle double est que l’accessoire élégant est indéformable. Le poster d’identification médicale est également un support idéal pour informer les clients qui se rendent dans des établissements de santé. L’astuce pour simplifier l’identification des patients consiste à choisir comme modèle de bracelet des bracelets tyvek vierges. On peut trouver sur le marché un lot de systèmes d’identification du personnel médical composés de plusieurs porte-badges équipés de clips métalliques.

Notons que le système de fixation sur les blouses peut varier d’un produit à l’autre. On peut ainsi trouver sur le net des porte-badges avec épingles et pinces à clipper.  Les bracelets d’identification sont utiles aux pensionnaires d’un hôpital, centre ouvert, EPHAD ou autre centre prévu pour prendre soin des résidents/patients.

Chaque patient qui conserve son identification médicale tout au long de son séjour bénéficie d’un outil facilitant son identification par le  personnel de santé. Selon les informations contenues sur la vignette, les médecins pourront identifier rapidement la pathologie du patient. Le système d’identification limite les contraintes médicales. Il identifie plus facilement les éléments médicaux et traitements nécessaires aux besoins du patient. Pour se procurer des accessoires d’identification du personnel hospitalier ou identification des patients, commander le produit sur www.etigo.fr.

Produits pour une identification du personnel médical

Il existe différents produits pour aider les patients à reconnaître facilement le personnel médical. Parmi ces solutions citons : un porte-nom, porte-badge semi-rigide, cuir, aspect cuir, en vinyle, tour de cou avec zip dérouleur… Le port de ces systèmes d’identification est utile puisqu’ils satisfont aux besoins de nombreux patients. Les patients sollicitent souvent les établissements de santé. Plusieurs personnes alitées veulent connaître le nom des médecins qui les soignent durant leur passage à l’hôpital. Pour faciliter l’identification du personnel hospitalier, il suffit de lire le badge.

L’identifiant du personnel de santé est visible sur leurs badges. Selon les règles de l’établissement, ces dispositifs peuvent être conçus avec des codes couleur simplifiant leur distinction. Les couleurs des vignettes permettent de distinguer aisément les médecins, étudiants en médecine externe à l’hôpital, les personnels hospitaliers tels que les aides-soignantes, infirmières… Le personnel technique ou le personnel administratif. Le personnel administratif peut être une assistante sociale, secrétaire médicale…

Pour plus de transparence, les produits d’identification du personnel peuvent être insérés dans un porte-badge ou accrochés sur un tour de cou. Les badges sont fixés sur un zip dérouleur. Notons que l’identification du personnel peut se faire à travers diverses fonctions. En plus des badges conçus pour reconnaître les infirmiers, médecins et aide-soignant, on peut également avoir des systèmes d’identification pour les cadres de santé, assistants sociaux, rééducateurs et psychologues.

Importance d’un système d’identification des employés en milieu hospitalier

Le badge d’identification des employés est une solution pour sécuriser les accès aux bâtiments hospitaliers. Porter un badge d’identification en plastique permet de répondre aux exigences de sécurité nécessaires à l’établissement. La vignette de reconnaissance a pour fonction d’identifier et différencier les employés. Dans un milieu hospitalier, le dispositif aide à repérer facilement le corps médical, les agents de sécurité, le personnel de l’administration…

On peut afficher divers renseignements du titulaire sur le support : nom, prénom, fonction, photo, service, niveau d’accès au bâtiment… L’imprimante à carte est un appareil possédant des modules visant à encoder des données personnelles directement sur l’étiquette. Le badge peut inclure une grande quantité de données. Le recours au badge d’employé de service hospitalier est un moyen assurant une protection des accès aux différentes zones sensibles du bâtiment. Cette mesure de sécurité renforce la protection des patients et du personnel soignant. Le badge d’accès limite ainsi le nombre de personnes présentes dans une salle de soins, bloc opératoire, salle de repos…

Port du bracelet d’identification pour assurer la sécurité des patients

Chaque patient peut avoir un bracelet d’identification étanche et inviolable. Ce badge est offert à l’admission à l’hôpital. La carte procure aux médecins une assurance supplémentaire dans l’identification du patient avant chaque soin. Cette mesure de sécurité permet également au personnel médical d’identifier un patient confus ou perdu dans les couloirs de l’établissement.

L’étiquette d’identification fixée sur le bracelet est très utile dans les services comme la médecine gériatrique ou la cardiologie. La raison est que dans ces secteurs médicaux les patients hospitalisés sont souvent incapables de décliner leur identité. Cette difficulté s’explique par leur âge avancé ou leur pathologie. Les badges portés dans un secteur hospitalier renforcent la sécurité des services proposés dans des hôpitaux.

Ils servent à améliorer l’identification des patients et celle du personnel hospitalier. Notons que l’étiquette permet de favoriser l’identitovigilance. Ce terme utilisé dans le contexte hospitalier signifie un système de surveillance, gestion des risques et erreurs relatives à l’identification des patients. L’identitovigilance garantit l’identification du patient et ses documents tout au long de la prise en charge hospitalière.

Identification : une précaution indispensable dans le milieu hospitalier

Le milieu hospitalier fait partie des secteurs d’activité exigeant une identification précise des patients et du personnel médical. C’est pour cette raison que le personnel doit porter un badge. Certains établissements proposent même des vignettes aux visiteurs. La présence de badge d’infirmier est cruciale. Ces dispositifs sont un moyen pour reconnaître immédiatement les praticiens. Cette identification est utile aux autres intervenants, les partenaires extérieurs et les patients.

On peut réaliser les badges sur mesure. Les étiquettes sont élaborées selon les attentes des dirigeants ou des besoins de l’hôpital. Pour bénéficier d’un visuel unique, on peut concevoir des badges personnalisés. Il suffit pour cela de choisir la couleur, la police d’écriture, le design du badge d’identification. Ceux qui disposent des machines compatibles peuvent imprimer leur propre insigne afin de concevoir rapidement une étiquette conforme à leurs attentes. Les personnes qui travaillent au sein d’un service d’urgence doivent porter des badges nominatifs. Ces cartes comportent l’identité complète de chaque employé ou uniquement le prénom et la fonction du titulaire.

Le port du badge d’identification est obligatoire dans les hôpitaux publics ou privés. Cette décision est due à la volonté de favoriser la transparence administrative. L’objectif de la démarche consiste à lever l’anonymat des agents publics. À l’origine, l’opération s’applique uniquement aux services de l’État conformément au décret du 28 novembre 1983. La démarche est ensuite étendue aux collectivités territoriales, établissements publics administratifs et enfin aux organismes de Sécurité sociale.