Professionnels de santé : comment financer l’achat de son matériel médical ?

matériel médical

Publié le : 02 avril 20236 mins de lecture

L’acquisition d’un matériel performant peut être un véritable casse-tête pour les professionnels du secteur médical. En effet, les appareils modernes coûtent souvent très cher. Un achat direct pourrait alors plomber le budget de votre clinique ou cabinet médical. Heureusement, il existe des alternatives plutôt intéressantes pour utiliser du matériel de qualité sans en ressentir le coût. Dans cette logique, deux solutions peuvent être envisagées.

Quelle formule pour financer votre matériel médical ?

Le financement de matériel médical est très avantageux pour les professionnels de santé et du secteur paramédical. En effet, il n’est pas toujours évident de disposer de ressources suffisantes pour équiper votre cabinet, surtout si vous débutez. De même, en prenant un crédit, votre capacité d’emprunt en sera largement réduite et vous n’aurez peut-être plus d’autre option par la suite. Deux solutions peuvent alors être envisagées pour l’installation d’équipements perfectionnés dans vos locaux professionnels.

La location financière classique

La location financière représente l’un des principaux modes de financement de matériel médical. Elle consiste à louer le matériel plutôt que de l’acheter en fonds propres ou en prenant un crédit. Dans cette formule, le locataire (professionnel de santé) va payer des loyers à un organisme de financement afin d’utiliser le ou les appareils concernés. La durée de location est souvent longue et peut aller jusqu’à 60 ou 71 mois. Les conditions de résiliation sont indiquées dans le contrat, mais en général, le locataire n’a pas la possibilité de se rétracter avant la fin de la période convenue. Il n’en demeure pas moins que cette formule présente de nombreux avantages, notamment : • la possibilité de louer du matériel récent : entre le matériel d’imagerie et les équipements chirurgicaux, la location financière vous permet d’utiliser des appareils hautement perfectionnés et souvent mis au point par les meilleures marques ; • une capacité d’emprunt intacte : puisqu’il s’agit d’une location, vous n’avez pas de difficultés de trésorerie et pouvez toujours prendre un autre crédit pour du matériel médical supplémentaire. Par ailleurs, il est intéressant de noter que les loyers versés à l’organisme de financement seront déductibles de votre résultat imposable. En effet, ils sont considérés comme des charges d’exploitation.

Le crédit-bail ou leasing

Le crédit-bail constitue aussi un mode de financement de matériel médical très apprécié par les professionnels de santé. Cette formule se rapproche beaucoup de la location classique, mais elle peut porter sur du matériel neuf ou d’occasion. Le principal avantage du crédit-bail réside en la possibilité, pour le locataire, de racheter le matériel concerné à la fin de la location. En effet, pour un prix déterminé, il peut conserver les équipements loués lorsque le contrat vient à son terme. C’est donc une option très intéressante pour s’équiper à son propre rythme et éviter toute difficulté de trésorerie. Ici aussi, votre capacité d’emprunt reste intacte et les loyers sont souvent déductibles de votre résultat imposable. Sur le site leaseworld.fr, vous pouvez discuter de votre projet avec un conseiller personnel et obtenir des réponses complètes à toutes vos préoccupations. Les spécialistes se chargeront ensuite de vous assister dans votre démarche de financement, quelle que soit la formule choisie.

Quel matériel peut-on financer avec un crédit-bail ?

Le crédit-bail peut servir à financer l’achat d’équipements coûteux et très techniques pour les professionnels de santé. Il s’agit, par exemple : • du matériel de diagnostic : tensiomètres, thermomètres, stéthoscopes et glucomètres ;

  • des accessoires d’imagerie médicale : scanner, machine IRM, radiographe et échographe ;
  • des équipements de chirurgie : moniteurs de signes vitaux, tables d’opération, machines d’anesthésie et instruments chirurgicaux ;
  • des équipements de laboratoire : microscopes, analyseurs sanguins et d’urine, équipements de culture cellulaire ;
  • du matériel de réadaptation : orthèses et prothèses, fauteuils roulants et équipements de rééducation ;
  • du matériel secondaire : autoclaves, stérilisateurs et équipements de collecte de déchets.

Comment obtenir un crédit-bail pour du matériel médical ?

Si vous souhaitez louer plutôt qu’acheter des équipements médicaux, il vous faut, tout d’abord, bien définir vos besoins. Ceux-ci seront fonction de votre activité principale et des attentes de vos patients. Si vous êtes spécialisé dans la chirurgie esthétique, par exemple, vous ne pouvez pas lésiner sur le matériel d’opération. Une fois que vous aurez dressé la liste des équipements qui vous sont incontournables, vous pourrez choisir un organisme de crédit, puis souscrire à un contrat. Prenez le temps de bien lire le contrat et de vous assurer que les modalités vous conviennent : durée, mensualités, conditions de résiliation et garanties. Par ailleurs, si vous le souhaitez, un professionnel saura vous conseiller et vous guider dans votre démarche.


Types de bandages : récurrents, en spirale, à chevrons, en forme de figure ou circulaires
Soins des membres amputés : choisir les bons bandages

Plan du site