Appareils auditifs : des ordinateurs miniatures sophistiqués

Les aides auditives sont aujourd’hui de puissants ordinateurs réduits à quelques millimètres seulement. Le principe de fonctionnement est simple, mais nécessite une technologie de pointe : les sons captés par les microphones sont traités numériquement et amplifiés par un microprocesseur (la « puce électronique ») puis envoyés vers le tympan. Les aides auditives ne sont pas de simples amplificateurs de tous les sons de manière uniforme, mais sur la base d’ajustements appropriés, elles sont capables d’amplifier certains sons, tels que la parole, les conversations, le volume de la télévision et en même temps d’abaisser d’autres, tels que le bourdonnement de fond dans les environnements surpeuplés, le bruit du moteur de la voiture, pour une écoute optimale dans toutes les situations, même les plus critiques. L’application de l’aide auditive nécessite une préparation technique et audiologique approfondie du personnel, tant dans la phase diagnostique que thérapeutique, pour exploiter pleinement le potentiel offert par la technologie.

Caractéristiques des aides auditives de dernière génération

écoute tridimensionnelle centrée sur la parole avec atténuation des bruits de fond ;

qualité haute fidélité avec effort d’écoute réduit;

connectivité sans fil avec téléphone, smartphone, TV, PC ;

domaine d’application pour toutes les surdités ;

large choix de modèles avec peu ou pas d’impact esthétique ;

batteries rechargeables;

Les aides auditives sont capables d’identifier les voix améliorant la compréhension dans le bruit, assurant un excellent confort d’écoute. Cette fonction est particulièrement importante pour réduire la fatigue auditive dans les environnements très bruyants. Les aides auditives sont ajustées à la fois sur la base de tests audiométriques nouvellement développés qui reproduisent les conditions d’écoute les plus critiques, et sur le mode de vie de la personne. Ce type de personnalisation, basé sur des besoins réels et des capacités d’écoute, représente la nouvelle approche de la thérapie auditive.

Personnalisation de l’aide auditive

Personnalisation des aides auditivesIntroduire une personne qui n’a jamais utilisé d’aides auditives au monde du son est un processus délicat qui nécessite du temps et des ajustements périodiques de la part de l’audioprothésiste, surtout si la surdité a été négligée pendant des années. Plus tôt on intervient avec une aide prothétique, meilleurs sont les résultats, notamment chez les personnes âgées chez qui une stimulation sonore réduite peut être responsable d’une apathie progressive de l’écoute et d’une dégénérescence cognitive. Pour obtenir un bon résultat de personnalisation, un logiciel puissant est utilisé qui, à partir des données audiologiques, du mode de vie et des habitudes d’écoute du patient, suggère à l’audioprothésiste le réglage initial de l’aide auditive. Ce n’est que la première étape de l’ajustement, car il est essentiel de prendre en compte à la fois les observations du patient et son degré d’habitude à l’écoute amplifiée. Typiquement, le patient a la possibilité d’une période d’adaptation d’ un mois pendant laquelle l’audioprothésiste optimise la personnalisation de l’appareil.

Vérification de l’aide auditive

Après la période d’adaptation, d’environ 30 jours, il est important de procéder à la vérification du rendement prothétique , un moment fondamental dans la thérapie de rééducation prothétique des adultes et des enfants.

Les enfants nécessitant des techniques de vérification spécifiques qui varient selon l’âge. Contrairement à la croyance populaire, les tests chez les jeunes enfants (3-6 mois) sont plus faciles car des périodes de sommeil fréquentes peuvent être utilisées pour effectuer des tests.

Les tests pour les enfants comprennent :

le gain d’insertion qui consiste en la mesure de l’amplification délivrée par la prothèse auditive au niveau du tympan, le test dure environ une minute par oreille et n’est pas invasif ;

audiométrie comportementale avec des instruments sonores;

évaluation des réponses aux stimulations environnementales. Les parents peuvent beaucoup aider à ajuster l’aide auditive en signalant les réponses de l’enfant aux sons et aux bruits de la vie familiale ;

évaluation de la performance de la rééducation orthophonique. La collaboration entre l’audioprothésiste et l’orthophoniste doit être étroite et continue car les exercices d’orthophonie peuvent être un excellent outil pour vérifier les performances prothétiques ;

remplir des questionnaires pour les parents et les enfants d’âge scolaire.

Chez les patients adultes , la vérification des performances d’écoute peut inclure, au besoin

gain d’insertion , un test en une minute pour chaque oreille avec un tube très fin pour évaluer les performances de l’aide auditive en conditions réelles d’utilisation ;

compréhension des mots et des phrases même avec un bruit de fond avec et sans aide auditive. Nous utilisons également le test Matrix innovant pour évaluer l’écoute dans des environnements à bruit diffus ;

la compilation de questionnaires permettant l’évaluation subjective des bénéfices prothétiques dans la vie de tous les jours.

Appareils auditifs pour enfants

Dans l’application infantile , il est important de considérer certains aspects :

les appareils auditifs doivent être de qualité supérieure car l’enfant doit tirer le meilleur parti de la stimulation sonore et être capable d’apprendre au maximum la langue et les enseignements scolaires ;

les appareils auditifs doivent pouvoir inhiber numériquement le « sifflet » sans pénaliser l’écoute : chose indispensable chez les enfants de quelques mois qui ne supportent toujours pas la tête et dans les surdités sévères ;

la fonction sans fil intégrée , le support de batterie de sécurité qui ne peut pas être ouvert par l’enfant et les couleurs vives et attrayantes pour l’enfant sont indispensables ;

chez les enfants ayant des pertes modérées, les appareils à oreille ouverte sont recommandés.

Appareils auditifs ou implant cochléaire

Le choix d’une prothèse auditive ou d’un implant cochléaire dépend de nombreux facteurs, pas seulement audiologiques. Chez les enfants atteints de surdité sévère, l’implantation est indispensable et doit être réalisée précocement à partir de 12 mois de vie. Chez l’adulte, l’implant peut être utilisé dans les surdités sévères qui ne bénéficient pas de l’utilisation de prothèses auditives et doit être réalisé dans un centre spécialisé. Le rendement d’un implant cochléaire peut être beaucoup plus élevé que ce qui est réalisable avec une prothèse auditive. L’implant cochléaire est cependant déconseillé  chez l’adulte atteint de surdité congénitale sévère n’ayant jamais utilisé son audition et ne portant pas d’appareil auditif.

Mini, sans fil, rechargeable. Voici à quoi ressemblent les aides auditives modernes

Minuscules, ils se cachent dans les oreilles

Les dernières technologies de modélisation numérique et d’impression 3D ont rendu les appareils d’intérieur encore plus invisibles et efficaces pour résoudre les cas où l’esthétique est importante.

Support et réglage n’importe où via l’application

RIE 61 Yin Yang LouxorGrâce à la connexion wi-fi, les aides auditives « se parlent » donnant une écoute tridimensionnelle et communiquant avec le téléphone, l’ordinateur et la télévision.

Charge ultra rapide même en déplacement

Chargeurs Audeo BR 450Oubliez les piles à acheter et à remplacer. Chargez vos aides auditives tous les soirs, comme vous le faites pour votre téléphone portable, pour une autonomie de plus de 24 heures.

Comment choisir la bonne aide auditive ?
Quelles sont les différences entre les modèles d’aides auditives ?