Conseils pratiques pour choisir les consommables de l’ultrapropreté ?

consommables de l'ultrapropreté

L’ultra   propreté médicale est le terme utilisé pour désigner un état de propreté irréprochable dans le milieu hospitalier. Le concept est utilisé dans de nombreux domaines (technologie de pointe, aéronautique, électronique,…), mais pour le milieu  médical en particulier, la propreté n’est pas un sujet à prendre à la légère.

L’ultra propreté

L’ultra propreté est un concept utilisé pour désigner un milieu entièrement stérile. La salle blanche est l’exemple le plus représentatif du concept.

Dans un espace ultra propre, le niveau de contamination est entièrement maîtrisé et contrôlé en permanence. Microbes, bactéries, particules et molécules sont tous autant de contaminants qu’il faudra contenir. Divers équipements sont nécessaires pour maintenir la stérilité d’un espace. D’autres paramètres font également l’objet d’un suivi rigoureux : la pression de l’air, l’humidité, la température ambiante, etc.

L’ultra propreté est un concept qui trouve son application dans de nombreux domaines. Les secteurs d’activité qui ont le plus souvent recours à un espace ultra propre sont : l’électronique, la biotechnologie, le nucléaire, la mécanique de précision, l’agroalimentaire,…, et bien évidemment le milieu médical.

Des prestataires comme Conformat proposent des produits et des services portant exclusivement sur les salles ultras propres. Ils sont de plus en plus nombreux et de plus en plus faciles à trouver sur Internet.

Milieu médical

Dans le milieu hospitalier, l’hygiène est un sujet à prendre très au sérieux. L’ultra propreté médicale est même vitale dans certains services.

Dans les laboratoires d’analyses, les manipulations doivent être faites dans une salle aseptisée  pour éviter que les bactéries présentes dans l’air ne viennent contaminer les échantillons à analyser.

Dans une salle d’opération, les chirurgiens doivent avoir un contrôle total sur leur environnement de travail. Effectuer une opération dans un milieu non contrôlé peut avoir des répercussions très graves, car toutes les incisions faites par un chirurgien pourraient s’infecter. Dans une salle d’intervention chirurgicale, tous les équipements médicaux doivent être immaculés (gants aseptisés, instruments stérilisés,…).

L’ultra propreté est également indispensable dans les services de stockage du sang. Dans un hôpital, des patients peuvent avoir besoin en urgence d’une transfusion sanguine. Le stock doit être capable de répondre à cette demande en permanence, et le sang à faire transfuser doit toujours être propre. Le sang est une substance qui peut être facilement contaminée par des microbes, c’est pourquoi il doit uniquement être entreposé dans une salle aseptisée.

Les consommables

L’ultra propreté a un enjeu vital, en particulier dans le domaine médical qui doit s’astreindre à une hygiène professionnelle des plus rigoureuses. Les équipements et les consommables de l’ultra propreté doivent répondre à certaines normes de qualité pour ne pas montrer de défaillance lors de leur manipulation.

En général, les consommables de l’ultra propreté sont : les équipements de nettoyage (balais, papeterie, biocides, détergents,…), les écouvillons pour le prélèvement d’échantillon, les vêtements à usage unique et les équipements de protection.

Les consommables ultras propres ne s’utilisent pas comme des produits ordinaires. Les gants en latex pour chirurgie sont par exemple déjà stérilisés, ils ne doivent être déballés qu’au moment de leur utilisation.  Lors de l’acquisition de ce genre d’équipement, il est préférable de suivre une formation liée à l’utilisation de chaque produit pour garantir l’ultra propreté de toute la chaine de production. Les entreprises qui vendent des consommables ultras propres proposent généralement ce genre de services.